18:19

Dons en nature

La Sogatra reçoit en don 3 bus et des pièces détachées pour sa flotte clouée au sol


Economie
  • Le ministre Ndoudangoye, fier d’avoir obtenu ces dons © 2019 D.R./Info241
Publié le 27 juillet 2019 à 17h22min

La Société gabonaise de transport (Sogatra) en grande difficulté financière vient de recevoir un précieux don de pièces détachées du constructeur brésilien Marcopollo et un autre constitué de trois bus provenant de la Régie des transports de Marseille (RTM) en France. Un double don en nature réceptionné avec fierté ce samedi par le ministre gabonais des Transports, Justin Ndoudangoye qui s’en est félicité.

Alors que le Gabon devrait lancer le mois prochain une nouvelle compagnie d’Etat de transport, l’ancienne croule sous les dettes et le poids de la gabegie et des nombreux détournements qui la gangrène depuis des années. L’entreprise gabonaise peut de nouveau avoir quelque peu le sourire avec ces dons venus du Brésil et de la France pour l’aider à se relever.

L’un des bus gracieusement offerts au Gabon

Rappelons que la Sogatra croule sous le poids d’une facture abyssale de 900 millions pour qu’elle parvienne à réparer sa flotte constituée d’une centaine de bus souffrant de pannes diverses et de nombreux autres abandonnés à travers le pays. Une somme que ne semble pas détenir l’Etat gabonais pour relancer sur fonds propre l’entreprise à scandales financiers. D’où ce don de pièces détachées d’une valeur de 100 millions offert au Gabon par le brésilien Marcopollo qui avait préalablement équipé en bus la compagnie de transport public.

Lire aussi >>> Un bus de la Sogatra abandonné depuis plus d’un an à Mouila !

Outre le don de pièces détachées, Marcopollo à la main généreuse, va offrir et subventionner l’arrivée au Gabon de 2 mécaniciens spécialisés dans les produits de la marque de véhicule. Un cadeau économique du groupe brésilien qui se joint à celui de RTM avec 3 bus gracieusement offerts au Gabon et à sa compagnie de transport. Des cadeaux dont se félicite le ministre des transports, Justin Ndoudangoye, comme étant les fruits de partenariats qu’il ne cesse de nouer à l’étranger pour sauver cette entreprise en restructuration.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile