11:14

Kevazingogate

Le Gabon va vendre pour 45 milliards le bois du scandale du Kevazingogate


Economie
  • Le déchargement des containers saisis à Nkok © 2019 D.R./Info241
Publié le 19 août 2019 à 10h43min

Le scandale du Kevazingogate va faire les bonnes affaires du Trésor public gabonais. Ce week-end, le bois de contrebande saisis en mai dernier au port à bois d’Owendo est arrivé au parc à bois des eaux et forêts situé dans la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok. Au total, ce sont 125 containers qui seront transformés puis vendus par l’Etat pour un montant de 45 milliards qui devraient finir dans les caisses publiques gabonaises.

Le Gabon va pleinement profiter du scandale du Kevazingogate, du nom de l’affaire des 353 containers qui avaient disparu au port d’Owendo après avoir été mis sous scellés par la justice. Ce bois de contrebande, interdit à l’exportation sans transformation préalable, avait été saisi dans les entrepôts de 3C Transit et de SOTRASGAB.

White assistant au déchargement du bois saisit

« Ces conteneurs seront examinés, mesurés et valorisés en cubage sous la supervision du Procureur de la République et du juge d’instruction en charge du dossier avec pour objectif de convertir ce bois illégal en bois légal autorisé à la vente », a déclaré le ministre gabono-britannique de la Forêt Lee White.

Le Gabon va donc transformer le bois saisit à des exploitants chinois. Une fois transformés, vendus et exportés, ces 1 500 m3 de bois pourraient représenter 45 milliards de F CFA, a indiqué un communiqué officiel parvenu dimanche à la rédaction d’Info241. Comme quoi à quelque chose malheur est bon, comme le dit l’adage.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile